Réouverture du parc des loisirs de Haï Chorfa

Publié le par parcattractions.fr

Après une longue fermeture qui aura duré plus de douze ans, le parc des loisirs de Haï Chorfa a rouvert ses portes au public depuis quelques jours.

Il est situé dans un cadre agréable, à la périphérie sud de la Ville de Chlef. Il avait subi une série d’actes de sabotage durant les évènements douloureux qu’a connus la wilaya. Il a commencé à être exploité par un concessionnaire à la grande joie des habitants de la région. Sa remise en service a eu lieu lors d’une cérémonie officielle présidée par le wali de Chlef en présence des autorités locales. Le public afflue en masse vers les lieux, aussi bien pendant la journée qu’après le f’tour où les familles sont aussi nombreuses à fréquenter le site. Les enfants s’adonnent a cœur joie aux différents équipements de jeux qui ont été réparés ou réhabilités en un temps record, indique le propriétaire. « Les manèges ont été refaits à 90% et sont totalement fonctionnels » précise-t-il. Il ajoutera que les moyens actuels seront renforcés par l’acquisition d’équipements neufs importés d’Italie. Les prix des jeux vont de 20 à 200 DA pour les familles et donnent droit à des tickets gratuits pour ces dernières afin de répondre au désir profond de leur progéniture de profiter des diverses activités de distractions qu’offre le parc.

Soutien des autorités

Les personnes rencontrées ne cachent pas leur satisfaction et affirment disposer, désormais, d’un espace de loisirs qui a longtemps fait défaut au chef-lieu de wilaya. L’endroit dispose également d’une salle des fêtes qui a été aménagée de façon à accueillir, dans les meilleures conditions, les activités culturelles et artistiques ainsi que les fêtes familiales. Le promoteur a tout prévu pour répondre à l’intimité des gens en cas des mariages et autres. La structure est dotée d’une cafétéria et a déjà abrité des soirées artistiques à l’occasion du mois sacré de Ramadhan. Le chanteur de Chaâbi, Abdelkader Chaou, en a donné le ton, suivi d’une pléiade d’artistes nationaux dans les différents genres musicaux. Un restaurant, une cafétéria et une pizzeria sont en cours d’aménagement au sein du parc. À ceux-là viendront s’ajouter, sous peu, une piscine ainsi qu’un zoo abritant des oiseaux et de petits animaux. Mohamed, le gérant, met en relief le soutien moral des autorités locales et affirme que sa direction a pu relever un grand défi dans la mesure où, dit-il, cet établissement a été repris du néant. Il compte en faire un lieu de rayonnement régional dans le domaine des loisirs, à l’image des grands parcs du pays. Parallèlement, les responsables du parc manifestent leur solidarité à l’égard des démunis en leur offrant quotidiennement 500 repas chauds.

Source : El Watan

Commenter cet article