Les parcs d'attractions belges ont toujours la cote

Publié le par parcattractions.fr

Les parcs d'attractions belges affichent un bilan généralement positif pour l'année 2005, même si Plopsaland (Adinkerke-La Panne) a enregistré une diminution de 7% du nombre de ses visiteurs par rapport à 2004.
Pour le retour de son kangourou emblématique, Walibi (Wavre) a pour sa part vu le nombre de ses visiteurs progresser de 10% par rapport à l'année précédente, selon un communiqué diffusé ce lundi par le parc d'attractions. Walibi a accueilli plus d'un million de visiteurs en 2005, la hausse la plus marquante pouvant être attribuée au marché belge. Lors de la dernière nocturne d'Halloween, le 30 octobre, le parc a accueilli plus de 24.000 visiteurs. Par ailleurs, plus de 100.000 billets B-excursion (combinaison entrée au parc-transport) vers Walibi ont été vendus, ce qui représente une hausse de 17% par rapport à 2004. Les excursions en groupe en train ont augmenté de 35%, poursuit le communiqué.

Outre Walibi, la saison a également été favorable pour Bellewaerde Park. Le parc yprois - qui avait investi un montant de 2,5 millions d'euros dans l'attraction "El Volador" - a vu ses recettes progresser de 3,5% par rapport à 2004. Quant au parc Paradisio, il a bouclé sa saison le 5 novembre. "Les chiffres exactes pour l'année 2005 ne sont pas encore connus, mais nous bouclons fort probablement la saison avec une petite augmentation du nombre de nos visiteurs", a confié Eveline Bouchonville, collaboratrice au parc animalier.
Par contre, Plopsaland affiche un bilan mitigé, avec 726.360 entrées en 2005, soit 7% de moins qu'en 2004. "Nous n'avons pas investi dans de nouvelles attractions, c'est ce qui explique ce net recul", a regretté Filip Loos, un des porte-parole du groupe. "Par contre, nous avons un budget de 6 millions d'euros sur la table pour 2006. Deux nouvelles attractions verront le jour d'ici à l'année prochaine: le "Supersmash" et le "Starflyer". Un nouveau parc baptisé "Indoor Plopsa Hasselt", d'une superficie de 8800 m2, sera également ouvert au grand public dès le 24 décembre", a-t-il ajouté.
Enfin, le Boudewijnpark à Bruges a enregistré 350.000 entrées (du début des vacances de Pâques jusqu'au premier septembre), ce qui signifie une hausse de 20% par rapport à 2004. "Les caprices de la météo en juillet et en août ont clairement joué en notre faveur", a reconnu Bart Vermeulen, le directeur commercial. "Quand il fait beau, les gens préfèrent aller à la plage ou faire des activités à l'extérieur. Quand il pleut des cordes, ils préfèrent assister à un spectacle couvert", a-t-il conclu.

Source : L'écho

Publié dans Revue de Presse Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article