Cirque et fête foraine au Grand Palais

Publié le par parcattractions.fr

Des grandes roues sous la verrière : la nef du Grand Palais, à Paris, va associer, du 15 décembre au 2 janvier, arts du cirque et arts forains. Intitulée "Jours de fêtes", cette manifestation dirigée par le Parc de La Villette mêlera sur 12 000 m2, dans une scénographie de Patrick Bouchain et Thierry Dreyfus, les spectacles des artistes issus de l'Ecole nationale des arts du cirque et les attractions du Comité de promotion de la fête foraine française. Au menu : jongleurs et autos tamponneuses, manèges et trapèze, dans l'ambiance musicale mixée par le DJ Christophe Monier.

Rouverte en grande pompe le 17 septembre (Le Monde du 17 septembre) après douze ans de travaux, la magnifique nef de verre et de fer a attiré 500 000 visiteurs jusqu'au 1er octobre. Depuis, le ministre de la culture, Renaud Donnedieu de Vabres, multiplie les initiatives pour voir exaucer son voeu que le Grand Palais reste ouvert et devienne "un phare de la vie culturelle". Outre des visites publiques, le Grand Palais accueillera en 2006 des défilés de mode, la foire Art Paris, une exposition sur la création contemporaine en France, puis sur les machines de spectacle, la Biennale des antiquaires, la FIAC, des salons d'artistes...

Malgré ce carnet de bal — qu'il faudra rendre compatible avec les travaux encore inachevés —, l'avenir du Grand Palais reste incertain. La nef est isolée du Palais de la découverte et des galeries qui la jouxtent. Les négociations entre l'Etat et la Ville de Paris, propriétaire du sol, n'ont pas abouti jusqu'ici. Le ministre souhaite que le Grand Palais "reste dans le giron de l'Etat", mais son statut juridique est toujours "en discussion" et aucune équipe n'est responsable de son cahier des charges.

Enfin les rendez-vous de cet hiver et de l'été 2006 diront si la température permet d'utiliser en toute saison ce bâtiment sans chauffage ni climatisation.

Source : Le Monde

Publié dans Revue de Presse Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article