Polémique en Allemagne

Publié le par parcattractions.fr

La dernière installation majeure de l'armée belge en Allemagne , le Camp d'entraînement de Vogelsang, retournera officiellement dimanche entre les mains des autorités allemandes. Une page de l'histoire se tourne. Mais de l'autre côté de la frontière, on s'interroge encore sur le devenir de ce qui, à l'origine, furent des bâtiments érigés par les Nazis.

Pendant près de 60 ans le Camp de Vogelsang aura servi de camp d'entraînement. D'abord britannique, belge ensuite. Ce domaine, d'une superficie de quelques 33 kilomètres carrés qui depuis 2004 avait cessé d'être opérationnel sera désormais intégré au Parc National de l'Effel et voué donc au tourisme. Car manifestement, la présence militaire dans ce champ d'oiseau est loin d'avoir abîmé le site. Bien au contraire, des espèces très rares, comme le chat sauvage y ont survécu. Mais au-delà de l'environnement naturel il y a les bâtiments au passé historique chargé et dont le futur soulève en Allemagne, la polémique.

Ainsi, le Camp de Vogelsang construit en 1934 par les Nazis, comprend un gigantesque complexe de bâtiments qui servaient en fait à l'époque à la formation politique des jeunesses hitlériennes. Et comme la destruction coûterait trop cher, d'aucuns évoquent l'idée de transformer les anciens dortoirs de ceux qui se disaient être de la race supérieure en hôtel 4 étoiles. La ministre de l'Environnement, elle, tout en se défendant de vouloir créer une sorte de Disney land chez les Nazis, voudrait faire du Vogelsang, un parc d'attractions.

Le choix est on ne peut plus délicats et les Allemands n'ont pas encore tranché.

Source : RTBF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article