La stratégie pour La Ronde

Publié le par parcattractions.fr

Six Flags souhaite doubler la clientèle de La Ronde pour atteindre les deux millions de visiteurs par an en mettant l'accent sur la famille.

C'est ce qu'a annoncé son pdg Mark Shapiro lors d'un point de presse qui s'est tenu hier, au parc de l'île Sainte-Hélène.

«Avec tous les investissements qu'on y a faits ces dernières années, je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas deux millions de visiteurs par année ici», dit celui qui a été nommé à la tête de l'entreprise américaine en décembre dernier.

Walt Disney

Depuis l'achat de La Ronde par Six Flags en 2001, 74 M$ ont été investis en infrastructures, manèges, animations et autres embellissements.

Or, la fréquentation stagne année après année, avec de 1,1 à 1,2 million de visiteurs.

«Ça peut paraître agressif et ambitieux comme objectif, mais La Ronde a tout pour réussir», indique cet ex-cadre d'ESPN.

Pour atteindre ce but, Six Flags compte investir 16 M$ l'an prochain. L'accent sera mis sur la mise en marché, le service à la clientèle et, surtout, les attractions destinées aux familles.

M. Shapiro souhaite donner un cachet «Walt Disney» à La Ronde. «On veut créer une ambiance de fête et de divertissement avec des parades, des mascottes et des spectacles, explique le jeune pdg de 35 ans. On a notre clientèle adolescente. Il nous faut améliorer celle familiale.»

Il envisage même le prolongement de la saison en novembre. «On pourrait profiter de l'hiver avec des spectacles, de l'animation et une patinoire», croit-il.

Pas à vendre

M. Shapiro refuse de dévoiler les finances du parc. «Ça va bien, mais ça pourrait aller mieux», se contente-t-il de dire.

Six Flags envisage de se départir de certains de ses parcs non rentables pour rembourser une partie de sa dette de 2,5 milliards de dollars.

Mais La Ronde n'est pas à vendre. «J'ai des parcs à problème et La Ronde n'est pas un de ceux-là. Le parc a un énorme potentiel de croissance», nous assure-t-il.

Rappelons que l'automne a été difficile pour Six Flags. D'abord mise en vente, la compagnie est finalement passée sous le contrôle de l'un des actionnaires, Dan Snyder, propriétaire des Redskins de Washington (NFL) après des mois de différends avec l'ancien pdg, Kieran Burke.

Depuis sa nomination, Mark Shapiro fait le tour des 30 parcs d'attractions de la compagnie. Il veut ainsi partager sa vision de l'avenir avec ses employés et rassurer les actionnaires.

L'initiative porte fruit. L'action de Six Flags (NYSE : PKS) a pris 35 % de sa valeur depuis le début de l'année. Elle a terminé la journée d'hier à 10,89 $.

Les parcs de Los Angeles, New Jersey et Chicago sont les plus fréquentés, avec trois millions de visiteurs annuellement.

Source : Canoe

Commenter cet article