Zoo de Vincennes: un projet de rénovation retenu

Publié le par parcattractions.fr

Partiellement fermé depuis plusieurs mois, le zoo de Vincennes a trouvé son projet de rénovation

Sur les trois projets proposés pour redonner vie au zoo, dont certaines parties se trouvent dans un état de délabrement avancé, le jury a porté son choix vendredi sur le concept de TN+.



Selon les ministères de l'Ecologie et de la Recherche, le choix a été déterminé en raison de ses "qualités architecturales", pédagogiques et animalières".

"Le concept de TN+ est de présenter l'animal dans son milieu naturel reconstitué, dans un souci pédagogique et de respect de la condition animale. Avec ce zoo, adieu les cages et les fosses", a déclaré Patrick Beaudouin, le député-maire de Saint-Mandé, commune voisine du zoo et président d'une association pour la reconstruction du parc.



"Ainsi, il n'y aura plus d'éléphants, faute de place pour reconstituer son  biotope. Par contre, certains animaux pourront vivrent ensemble" a-t-il ajouté.



Interrogé sur la configuration du futur zoo, M.Beaudouin a indiqué "qu'un grand circuit permettra de déambuler du Sahara à la Guyane, de l'Asie à la banquise et jusqu'au monde sous-marin".



Allain Bougrain-DubourgPour le président de la Ligue pour la protection des oiseaux et co-président du comité d'experts pour la rénovation du zoo, Allain Bougrain-Dubourg, le zoo "sera la vitrine de la diversité et de sa fragilité",  plutôt qu'une accumulation d'animaux "à la manière d'une ménagerie".



"Les animaux présentés seront les ambassadeurs des programmes de conservation menés à travers le monde", précise-t-il dans une interview au "Parisien".



Un appel d'offres doit être lancé début 2006 pour les travaux de rénovation.  Le nouveau zoo, exploité en partenariat public-privé, pourrait ouvrir ses portes en 2008, selon des indications données en juin par le directeur général du muséum Bertrand-Pierre Galey.



Le coût global des travaux, qui devraient débuter au premier trimestre 2007, est estimé entre 120 et 130 millions d'euros, selon  Patrick Beaudouin.



"Le constructeur choisi financera les travaux et récupèrera son investissement sur les recettes du zoo", a-t-il ajouté. Un million et demi de visiteurs par an "sont attendus et l'entrée sera à 15 euros", a-t-il ajouté.



Le zoo sera équipé d'un cinéma, d'une bibliothèque, d'une salle de  conférences, d'un lieu de rencontres avec les scientifiques et d'un restaurant panoramique construit dans le grand rocher, a précisé le député-maire.



Inauguré en 1934 aux portes de Paris, le zoo de Vincennes a vu, ces dernières années, ses installations se délabrer et sa fréquentation fléchir (600.000 visiteurs en 2004, contre 800.000 en 2003), en raison notamment de la concurrence de parcs animaliers plus dynamiques.



Faute d'entretien, les faux rochers en treillis métalliques enduits de béton s'effritent et sont devenus dangereux. Le Grand rocher, symbole du parc, qui domine le bois de Vincennes, a été fermé plusieurs années.



Cinq cents animaux issus de 70 espèces différentes y sont hébergés, mais le parc a dû se séparer de la moitié de ses effectifs initiaux.


Source : France 2

Publié dans Revue de Presse Europe

Commenter cet article