Walibi change encore de mains

Publié le par parcattractions.fr

 

La Compagnie des Alpes, qui exploite notamment le parc Astérix en France, a l'intention d'acquérir 5 des 7 parcs du groupe Star Parks.
Dont Walibi Belgium et Bellewaerde en Belgique.Après les Américains et les Britanniques, voici les Français.

Walibi

La Compagnie des Alpes a signé le 3 mai 2006 un protocole d'intention avec le fonds d'investissement britannique Palamon Capital Partners en vue de l'acquisition de 5 parcs de loisirs du groupe Star Parks, dont 4 connus du grand public sous la marque Walibi, selon les termes du communiqué de presse. Dans les parcs vendus, on retrouve les deux belges, à savoir Walibi Belgium et Bellewaerde, deux parcs français, Walibi Rhône-Alpes et Walibi Aquitaine, et Walibi World aux Pays-Bas. Ne sont pas compris dans la transaction, les deux autres parcs du groupe, Walibi Lorraine et Movie Park en Allemagne.

La Compagnie des Alpes, qui espère boucler l'accord pour la fin du mois, exploite 29 sites de loisirs: 14 grands domaines skiables des Alpes et 15 parcs de loisirs (dont le parc Astérix et le musée Grévin) dans 6 pays européens. Avec cette acquisition, elle atteindra son objectif: équilibrer son chiffre d'affaires entre ses deux métiers, les domaines skiables et les parcs de loisirs. En 2005, elle réalisait un chiffre d'affaires de 375 millions d'euros dont 137 millions en loisirs. Auxquels s'ajouteraient les 81 millions générés l'an dernier par les cinq parcs en question. Et les 3,7 millions de visiteurs supplémentaires (dont 1,3 pour Walibi Belgium et 0,8 pour Bellewaerde) porteraient la fréquentation globale de ses parcs à près de 10 millions de visiteurs, «ce qui lui permettra de développer de nouvelles coopérations industrielles et commerciales qui sont au coeur de sa stratégie dans les parcs de loisirs». Mercredi, elle annonçait également un chiffre d'affaires pour le premier semestre de son exercice 2005/2006 clos fin mars, en hausse de 8,1 pc à 235,4 millions d'euros.

C'est à l'automne dernier que la Compagnie des Alpes a pris l'initiative de contacter les investisseurs britanniques. Dès le début des négociations, Palamon Capital Partners a, d'après Eric Guilpart, directeur marketing et communication de la Compagnie, écarté de l'accord Walibi Lorraine et Movie Park en Allemagne qui présentaient «des niveaux de rentabilité très inférieurs aux autres». «Le vendeur a estimé qu'il valait mieux pour lui les conserver et les remonter pour une cession ultérieure». A la Compagnie? Aucun engagement n'a été pris.

La Compagnie entend continuer à exploiter les 5 parcs, utiliser et développer la marque Walibi. Jusqu'à ouvrir de nouveaux parcs? «Vraisemblablement pas, déclare Eric Guilpart. Mais nous exploiterons la notoriété de la marque. Et pourquoi pas donner le nom à d'autres parcs de notre groupe?»

En Belgique, le «pas de commentaire» était d'actualité jeudi aussi bien à Wavre qu'à Ypres. «La procédure est en cours, il faut la respecter», répondait Dominique Fallon, directeur promotion de Walibi Belgium. C'est en avril 2004 que Palamon Capital Partners rachetait les 7 parcs à l'américain Six Flags (ex-Premier Parks) qui lui-même avait acquis en 1998 le groupe Walibi (qui ne comprenait pas le parc allemand) à l'origine duquel on retrouve Eddy Meeùs. Les investissements s'élèvent à 6 millions cette année à Wavre et à plus de 1,4 million à Ypres. Les équipes ne devraient pas être modifiées, assure la Compagnie des Alpes.

Source :  La Libre Belgique 2006

 

Publié dans Revue de Presse Europe

Commenter cet article