Aqualibi : 20 % de hausse !

Publié le par parcattractions.fr

Parcs d'attractions de Wallonie en hausse partout : Paradisio, Han, Chevetogne, Eau d'Heure

NAMUR Le mois de juillet est déjà bien entamé. Aqualibi connaît cette année une forte hausse de fréquentation qui avoisine les 20 % par rapport à 2004 à la même époque : "C'est normal avec les fortes chaleurs. On peut d'ailleurs constater que dans le parc Walibi, les attractions avec de l'eau attirent la grande foule" , explique le porte-parole du célèbre parc d'attraction. Le parc en lui-même connaît pour l'instant un statut quo au niveau du nombre de visiteurs.

Du côté du parc Paradisio, tout va bien : "On ne peut malheureusement pas donner de chiffres précis. En effet, le parc est côté en bourse et il y a des règles à respecter. Mais tout va bien, il fait beau, alors...", explique la porte-parole du Parc. Chez Plopsa Coo (le nouveau nom de Telecoo), on est en passe de battre des records. En effet, samedi dernier, le parc a accueilli 3.400 visiteurs. Un chiffre qui constitue un record. "Comme les chiffres sont tellement hauts, Plopsa Coo va installer une cinquième attraction temporaire : une maison hantée" , explique le porte-parole Filip Loos. Plopsa Coo est surtout visité par des Néerlandais (60 %), le reste de la clientèle étant évidemment composé de Wallons, de Flamands et de quelques Français.

Les kayaks en hausse de 15 %

À Dinant, les kayaks enregistrent une augmentation de 15 % par rapport à l'an passé. "On n'a jamais vu ça, constate Olivier Pitance, responsable des Kayaks bleus. Nous sommes plein depuis début juillet. Dans la majorité, il s'agit de touristes belges qui décident au dernier moment de venir faire la descente."

À l'Eau d'Heure aussi, on constate une nette augmentation. "Ce début de saison est idyllique, confirme Ariane Cabaraux, directrice. Après une longue période de morosité touristique, nous rattrapons le retard."

Même chose pour le domaine de Chevetogne. "Avec ce temps, le monde afflue bien plus qu'en juillet 2005", souligne Sophie Vuidar, chef du bureau administratif.

Les touristes, à la recherche de fraîcheur, se ruent aussi sur les activités souterraines. "On enregistre une augmentation d'environ 5 %, constate Michel Vankeerberghen, directeur du Domaine des grottes de Han. Et cette progression concerne essentiellement les touristes belges, plus nombreux que l'an passé."

Source : La dernière Heure

Publié dans Revue de Presse Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article