Parcs d'attractions belges : Fin de saison prometteuse

Publié le par parcattractions.fr

Passée la morosité du début 2005, les parcs d'attractions belges ont vu leur fréquentation repartir à la hausse au début de cet été.
De nouvelles attractions ont attiré les foules.
Les plus belles semaines sont à venir...

JEAN-LUC FLÉMAL

Walibi Belgium, Bobbejaanland, PASS (Parc d'Aventures Scientifiques) et Bellewaerde font, à quelques nuances près, le même constat. Le climat, tant météorologique qu'économique, n'était pas vraiment au beau fixe à l'ouverture des parcs, qui a lieu en mars et avril. «Les prix de l'essence et le malaise économique sont nos vrais «concurrents», confesse Rudi Rasschaert, directeur général de Bobbejaanland.

Ce n'est qu'en juin, avec l'arrivée des groupes scolaires et des beaux jours, qu'ils ont à nouveau pu faire le plein de visiteurs. Le mois de juillet, deuxième en fréquentation après août, a été un véritable succès pour Walibi (+10pc par rapport à juillet 2004), le PASS (+25pc), ainsi que pour Bellewaerde. Quant à Bobbejaanland, il a réussi à consolider son résultat malgré une légère stagnation par rapport à l'année précédente, au cours de laquelle il avait reçu les honneurs de Test-Achats («Meilleur parc 2004»).

Les parcs d'attractions évoluent dans un environnement de plus en plus concurrentiel, lequel dépasse de loin les frontières nationales. Face aux défis que pose, surtout depuis les années nonante, le développement de sites tels que Disneyland Paris et le Parc Astérix en France, Walibi World aux Pays-Bas ou Europa-Park en Allemagne, les promoteurs belges de parcs de loisir poursuivent une politique d'innovation axée sur la découverte et les sensations fortes.

Public élargi

Les nouvelles attractions proposées par Walibi et Bellewaerde, qui appartiennent tous deux au groupe StarParks, visent à élargir leur cible: depuis cette année, le cinéma 4D (en trois dimensions avec stimulation du toucher) «Bob l'éponge» de Walibi attire un public plus familial et la tour mexicaine basculante, que propose désormais Bellewaerde en exclusivité, s'adresse aux jeunes et adolescents. De tels investissements sont nécessaires pour continuer à attirer les touristes. «Le retour du nom «Walibi» a en outre eu un effet très positif sur la clientèle belge et française» (15pc des visiteurs de Walibi et 45pc de Bellewaerde proviennent de l'Hexagone), reconnaît Dominique Fallon, responsable promotion de Walibi Belgium à Wavre.

Le public du PASS est depuis peu invité à découvrir un sous-marin de 35 mètres de long, à côté de 12000m2 d'expositions et du nouveau Palais des images, un équipement destiné à présenter chaque année un spectacle autour des grandes interrogations et défis scientifiques du XXIe siècle.

Bobbejaanland s'est quant à lui doté d'attractions haletantes comme le «Sledge Hammer» et le «Typhoon», destinées aux ados en mal de frissons, tout en conservant son caractère familial avec le «Oki-doki».

15 août en ligne de mire

Mais les beaux mois sont encore à venir... Pour tous ces parcs, le mois qui vient de commencer est sans nul doute le plus attendu, avec un sommet au week-end du 15 août. Des événements plus ponctuels comme la fête des 30 ans de Walibi et de sa célèbre mascotte kangourou et les nocturnes organisées à l'occasion de Halloween permettent d'espérer un bon taux de remplissage pour cette fin de saison. Bobbejaanland poursuit sa politique d'excellence et le PASS est ouvert toute l'année. Rendez-vous donc pour le plein de sensations au nord comme au sud du pays!

Pour plus d'informations, consulter les sites: Webhttp://www.www.walibi.be; www.bellewaerdepark.be; www.pass.be et www.bobbejaanland.be.

© La Libre Belgique 2005

Publié dans Revue de Presse Europe

Commenter cet article