Un filon suicidaire à côté de Disneyland Hong Kong

Publié le par parcattractions.fr

Un filon suicidaire

L’ouverture à Hong-kong, le mois prochain, du parc d’attractions dédié au monde merveilleux de Walt Disney ne leur suffisait pas. C’est vrai que la bande à Mickey ne fait pas très couleur locale et qu’il est assez peu crédible de ramener en souvenir de Hong-kong une paire d’oreilles de souris géante. À Cheung Chau, petite île de l’archipel, les pouvoirs publics ont réfléchi aux moyens de vendre un peu mieux leur charmante contrée. Et surtout de bénéficier du passage des millions de visiteurs attendus au nouveau Disneyland. Un conseiller municipal n’y est pas allé par quatre chemins : puisque la réputation de l’île est en partie fondée sur une vague de suicides, pourquoi ne pas exploiter ce filon ? Et l’édile de proposer la création d’appartements hantés du fait qu’une vingtaine de personnes se sont donné la mort dans des locations de congés au cours des huit dernières années et que cinq autres ont tenté de mettre fin à leurs jours. La nouvelle, rapportée par le quotidien South China Morning Post, ne dit pas si ces habitations seraient équipées de four à gaz, de baignoire ou de gibet pour préserver la tradition. Le reste de l’équipe municipale n’a vraisemblablement pas souscrit à la proposition macabre de leur collègue. Peut-être Cheung Chau devrait-elle s’orienter vers une autre tradition ? Le quatrième mois lunaire, les habitants de l’île bâtissent des grandes pyramides de pain, de 15 mètres de haut, pour nourrir les esprits des ancêtres, tués par les pirates et les maladies. Comme quoi Cheung Chau est vraiment une île mystérieuse.

Source : L'Humanité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article