Cinq enfants blessés par un château gonflable

Publié le par parcattractions.fr

Nouvel accident dans un parc de loisirs : l'explosion d'un château gonflable a fait cinq blessés à Magny-en-Vexin (Val d'Oise).

C inq enfants âgés de 6 à 11 ans ont été légèrement blessés jeudi 18 août dans l'explosion, pour une raison inconnue, d'un château gonflable du parc d'attractions "Aventure Land" de Magny-en-Vexin, a-t-on appris auprès des pompiers du Val d'Oise.
Souffrant d'hématomes, les enfants ont été hospitalisés. L'un d'eux a perdu connaissance momentanément après l'explosion, a-t-on indiqué de même source.
L'accident s'est produit peu après 15h00. Les enfants jouaient à rebondir sur le château, une structure gonflable composée de boudins remplis d'air, quand il a explosé, projetant les enfants sur un talus à quelques mètres de l'attraction, a-t-on ajouté.
Une enquête à été ouverte à la brigade territoriale de gendarmerie de Magny-en-Vexin pour déterminer les circonstances précises de l'explosion, selon la gendarmerie du Val d'Oise.
Le parc d'attractions, situé à 60 km au nord-ouest de Paris, est resté ouvert après l'accident, selon cette même source.

Diagnostic réservé

Après l'accident du "grand huit" du Parc Saint-Paul (Oise) mercredi, le pronostic vital était réservé jeudi pour un homme de 28 ans grièvement blessé, selon le CHU d'Amiens, où il est hospitalisé.


Cet homme, originaire de Seine-Saint-Denis, avait été transporté en hélicoptère, victime de traumatismes multiples, après avoir été éjecté du "grand huit".
Trois autres personnes ont été grièvement blessées dans l'accident, mais leurs jours ne sont pas en danger, a-t-on indiqué de même source.
Un homme, d'abord soigné à l'hôpital de Beauvais, a été transporté mercredi soir à l'hôpital d'Amiens. Un autre homme et une femme restent hospitalisés à Beauvais, a-t-on appris auprès de l'hôpital de Beauvais.
Le parc d'attractions a été fermé jeudi par décision de la préfecture de l'Oise à des fins d'expertise.
Mercredi, la nacelle de tête de l'attraction "Looping" du Parc Saint-Paul s'est désolidarisée des autres et a heurté un poteau. Ses quatre occupants ont été projetés au sol par la force centrifuge.
Un autre accident avait eu lieu le 15 juillet dans le même parc d'attractions : onze personnes avaient été légèrement blessées sur un autre manège de type "grand huit" dans la collision entre une voiture dont les freins avaient lâché et deux autres voitures.

Souece : Nouvelobs

 

 

Publié dans Revue de Presse Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article