En vue : Claude Passavy, nouveau directeur de Vulcania

Publié le par parcattractions.fr

 En vue : Claude Passavy

CLAUDE PASSAVY se retrouve au-dessus du volcan. Le nouveau directeur de Vulcania, nommé la semaine dernière par le président du conseil régional et du parc Pierre-Joël Bonté (PS), s'est installé dans son fauteuil hier. Il succède à Frédéric Bonnichon, proche de l'initiateur même du parc de loisirs scientifique, Valéry Giscard d'Estaing. Centralien de formation (promotion 1974), Claude Passavy parviendra-t-il à raviver la flamme de Vulcania ? Une lourde tâche l'attend puisque le parc de vulcanisme connaît une baisse de fréquentation de 33% et une perte d'exploitation de 1,7 million d'euros pour l'année 2004. Le nombre de billets vendus baisse dangereusement : seulement 420 000 l'année dernière contre 620 000 en 2002. Alors que Valéry Giscard d'Estaing, remplacé à la tête de la région par Pierre-Joël Bonté en mars dernier, visait l'objectif de 800 000 visiteurs en 2005. Claude Passavy a commencé sa carrière en tant que spécialiste de la qualité de l'eau avant de prendre la direction de l'Opac du Puy-de-Dôme. Il connaît bien le président de Vulcania, Pierre-Joël Bonté, puisqu'il était son directeur général des services au conseil général du Puy-de-Dôme et responsable depuis mars 2004 de la politique «Massif central» de la région.


En juillet dernier, un audit pointait le manque d'attractivité du parc. De plus, la société d'économie mixte à la tête de Vulcania dénonçait la délégation de service public qui la liait au conseil régional jusqu'en 2010 et évoquait la suppression d'une trentaine d'emplois. Mais un certain nombre d'initiatives ont été prises pour redresser le parc, comme le recours à une équipe de scénographes et l'ouverture de nouvelles attractions.

Source : LeFigaro

Publié dans Revue de Presse Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article