Le Futuroscope pionnier de la migration vers Exchange Server 2003

Publié le par parcattractions.fr

 
Pour migrer 360 boîtes e-mail et consolider son parc de serveurs de façon transparente pour les utilisateurs, le Futuroscope de Poitiers a adopté une stratégie de migration basée sur le maquettage. Un pari réussi en quatre mois seulement par Stéphane Pousset, le DSI.

Fer de lance d'un brillant projet d'aménagement du territoire, le parc du Futuroscope occupe une place à part sur le marché des parcs de loisirs, entre le divertissement pur et la découverte pédagogique. Second parc d'attractions en France, avec 30 millions de visiteurs, il intègre 20 pavillons à thème répartis sur 60 hectares ainsi qu'un parc hôtelier de 1 900 chambres sur site. C'est aussi une vaste entreprise qui emploie plus de 15 000 personnes. Son parc informatique est révélateur de son activité, avec 25 serveurs, 360 postes bureautiques et 110 points de ventes (caisses, billetteries, etc.), reliés au serveur front-office du Futuroscope.

 

Un projet à forte expertise

 

Début 2004, la direction informatique décide de consolider et de mutualiser ses serveurs. "Nous souhaitons réorganiser la consolidation de nos serveurs répartis sur deux environnements : 8 serveurs Unix et 17 serveurs sous Windows NT4", indique Stéphane Pousset (photo ci-dessus), responsable des systèmes d'informations. "Notre parc informatique commençait à vieillir, il était nécessaire de migrer vers des versions plus récentes. Le passage des serveurs Windows NT4 vers Windows Server 2003 nous permet de mieux gérer les droits utilisateurs intra-services, mais aussi d'implémenter des processus de workflow interne : processus d'achats, demande de congés, etc.". La décision est prise de réaliser deux migrations pendant la fermeture du parc fin janvier 2004. La première concerne la migration des serveurs sous Windows NT4 vers Windows Server 2003 et est réalisée en interne. La seconde prend en compte la migration des serveurs de messagerie Microsoft Echange 5.5 vers Exchange 2003.

 

Pour assurer la migration de ses serveurs de messagerie, la direction se met en quête d'un partenaire capable de fournir une réponse adaptée à son cahier des charges. "Nous recherchions une SSII dotée de compétences en messagerie et surtout qui s'engage à réaliser la migration de nos serveurs de messagerie et des 360 BAL (boîte aux lettres) avant le 25 janvier 2004, pour être prêts à l'ouverture du parc. La migration de la messagerie Exchange a été réalisée en mars 2004", résume Stéphane Pousset. Le choix se porte sur Exakis, partenaire de longue date sur différents projets du Futuroscope. "Exakis dispose d'une expertise unique sur les technologies Microsoft, en particulier sur la messagerie", constate le responsable.

 

La préparation, gage de réussite 

 

Le périmètre fonctionnel d'Exakis est plutôt vaste. "Nous devions initier la demande en mettant en place une maquette dans les locaux du Futuroscope, sa mise en production et la confection d'un mode opératoire pour les futurs serveurs avec un accompagnement fort et un transfert d'expertise au niveau de l'équipe informatique du Futuroscope", explique Bertrand Provost, responsable de l'agence Exakis de Nantes. Le transfert des compétences est stratégique pour les équipes du Futuroscope pour continuer la migration de Windows en interne. "La migration de la messagerie Exchange 5.5 vers Exchange 2003 est primordiale avec la plate-forme Active Directory pour migrer vers Windows Server 2003", ajoute Bertrand Provost.

 

"La partie la plus délicate a été de migrer nos BAL car nous ne disposions d'aucun retour d'expérience à cette époque. Nous étions pionniers sur la migration Exchange 2003", remarque Stéphane Pousset. Pour réussir cette migration, la direction du Futuroscope et Exakis ont beaucoup travaillé sur sa préparation en amont. "La maquette nous a permis de faire des simulations de pannes pour mieux appréhender la phase de production et d'exploitation par la suite", résume le responsable des systèmes d'information. "Nous avons réalisé plusieurs essais à blanc de migration d'un des serveurs NT4 et Exchange 5.5 vers Windows 2003 et Exchange 2003. Objectif : estimer le temps de la migration. Puis nous avons continué à migrer les clients de Outlook 98 / Windows NT4 Workstation vers Outlook 2003 / Windows XP Pro".

 

Une sécurité renforcée

 

Pour minimiser les risques, la direction informatique pensait réaliser la migration sur l'année en tenant compte de l?activité et de la fréquentation du parc. Finalement la décision est prise : les 360 BAL sont migrées en une seule fois et en une nuit seulement. "Le fait d'avoir beaucoup travaillé et qualifié cette migration nous a permis de réussir la migration des BAL en quelques heures seulement. Le lendemain, les utilisateurs disposaient d'une messagerie fonctionnant parfaitement", remarque Stéphane Pousset.

 

"La mise à niveau d'un domaine Microsoft Windows NT Server 4.0 vers le service d'annuaire Active Directory de Windows Server 2003 renforce la sécurité et l'évolutivité de notre infrastructure réseau tout en diminuant nos charges administratives. Le service d'annuaire Active Directory de Windows Server 2003 nous permet entre autres un contrôle plus fin sur les droits d'accès et le partage des ressources", résume le responsable informatique. Aujourd'hui, le Futuroscope dispose de 17 serveurs au lieu de 25. "Cette double migration délicate doit son succès au savoir-faire de notre partenaire Exakis. Sans aucun doute son aide et la préparation minutieuse ont permis de réussir ce projet, en respectant les délais impartis, et sans perturber les utilisateurs. Enfin, le transfert d'expertise de notre partenaire vers l'équipe informatique interne a été capital pour la migration vers Windows Server 2003", conclut Stéphane Pousset.



Source: Indexel

Commenter cet article