La Poste de la Vienne va vendre la billetterie du Futuroscope !

Publié le par BAPST

accord de partenariat commercial unique en France

Dominique Hummel, Président du Directoire du Parc du Futuroscope et Michel Schneckenburger, Directeur de La Poste de la Vienne ont procédé lundi à la signature de la convention de partenariat entre le Futuroscope et la Direction départementale de La Poste. Un partenariat qui permettra aux 146 bureaux de Poste du département de commercialiser les billets d’entrée du Parc du Futuroscope.

« Il s’agit là d’un véritable partenariat gagnant/gagnant. Cette synergie permet au Futuroscope de développer un nouveau réseau de distribution, s’appuyant ainsi sur la force du réseau de proximité de La Poste », souligne Dominique Hummel.

« Pour le Futuroscope, ce partenariat privilégié ouvre de nouvelles perspectives de développement, avec l’ambition de poursuivre l’action au niveau régional, puis de la généraliser sur le Grand Ouest puis au niveau national».

Le Futuroscope formera les postiers vendeurs

Lancée le 4 juillet prochain, cette opération de promotion et d’animation permettra aux deux entités de s’appuyer sur leurs atouts respectifs : image dynamique de la marque Futuroscope dans le domaine des loisirs et du tourisme, pouvoir de pénétration commerciale et géographique de la Poste, synergies de communication,...

Pour accompagner le succès de l’opération, le Parc du Futuroscope assurera la formation et l’information des équipes de la Poste. Des visites guidées et personnalisées leur seront réservées et des argumentaires de vente délivrés.

Tous les bureaux de Poste seront équipés de la PLV adaptée (affiche, vitrophanie, présentoirs, dépliants, ...) et devrait ainsi permettre une visibilité optimale de l’opération.

De nouveaux services pour la poste

Les futurs visiteurs qui auront réservé par cet intermédiaire bénéficieront d’un accès direct au Parc, avec gratuité du parking. 4 catégories de billets seront délivrés dans les bureaux de Poste.

Michel Schneckenburger se félicite de ce partenariat qui reflète parfaitement la nouvelle stratégie de La Poste.

« Aujourd’hui La Poste doit offrir de nouveaux services. La diversification de nos activités permet de passer à l’offensive et conquérir une nouvelle clientèle, plus jeune. Ce partenariat avec le Futuroscope préfigure La Poste de demain ».

Il s’agit là d’une expérience innovante en France, qui, à terme, et selon les résultats des six premiers mois, pourrait être généralisée au niveau national.

POURQUOI PAS DES BILLETS D'AVION ET DES FORFAITS ?


Ndlr - On peut s'interroger sur la nature de cet accord. Est-ce le rôle d'un Service Public tel que la Poste d'assurer la vente de billetterie d'un parc de loisirs ? On aimerait avoir l'avis du Snav régional (et national, pourquoi pas ?) là dessus.

En effet, manifestement et compte tenu de tous les "avantages" proposés par l'accord, il est clair que le client préférera s'adresser au service public plutôt qu'à l'agence de voyages du crû.

On n'est pas loin du "para-commercialisme" et de la concurrence déloyale. Pourquoi pas demain la vente des billets avion et train et des forfaits aux guichets de la Poste, tant que l'on y est ?

En s'ouvrant à de nouveaux services, la "Poste de demain ", comme l'a qualifiée Michel Schneckenburger, ne sort-elle pas de son champ de compétence ? Et le Futuroscope qui avait réussi à séduire le Réseau ne risque-t-il pas d'y laisser des plumes ?
Hé la Poste, Y a pas écrit agent de voyages !

 

Source : Tourmag


Publié dans Revue de Presse Europe

Commenter cet article